MISCELLANEOUS
8 commentaires

Coming out (FR)

Ce blog a été à l’abandon trop longtemps. La procrastination n’est l’amie de personne, mais sérieusement avec moi, elle est de type de pathologique.
La version originale de ce billet est en anglais, oui, cela est déjà arrivé quelques fois et je pense à m’y mettre plus souvent. À la base, écrire en anglais n’était pas le but de ce blog, si ce blog jamais eu un but défini. Vous savez, le premier nom du blog était  « Tout et son contraire » et aussi loin que je me souvienne, la mode, les cheveux, la politique, la grossesse, plus de cheveux, la bouffe, l’histoire, la musique, la société, plus du tout de cheveux,  tout un tas de choses ont été partagées ici. Et c’est justement la façon dont je conçois cet espace.
Je ne suis pas une trend setter et pas vraiment une bonne followeuse non plus, je suis la reine des nazos en DYI (qu’on se le dise !), je suis toujours en retard sur les nouvelles, je n’ai pas de réseau (ni ne mets systématiquement des commentaires  pour obtenir des visiteurs) et je ne vous gratifierai pas d’articles dignes d’éditos mode hautement stylisés et merveilleusement photographiés (même si ca ne me déplairait pas !), ni les hits trésors dont toutes rêvent toutes les semaines. Et ce qu’il y a de génial, c’est que personne ne vient sur  ce blog pour aucune de ces choses. Je suis une conteuse, c’est ce que j’ai toujours été et ce que je serai toujours j’espère. Je suis très fière de ce petit espace, et même si je suis parfois un peu gênée par son égocentrisme (mais encore une fois, ça s’appelle VeryCynthia, de sorte que vous devez savoir qu’il existe beaucoup de MOI là dedans), je commence à ressentir le besoin qu’il fasse totalement partie de ma vie, et qu’il soit donc connu par mes amis. Beaucoup d’entre eux ne parlant pas le français (je sais, c’est triste hein), je vais devoir travailler sur des versions traduites. J’essaierai de faire des résumés ou de repasser derrière Google translator (comme là maintenant), et puis peut être que quelques fois je me prendrai la tête à écrire un article dans les deux langues.
Une chose que je dois avouer, c’est que j’ai encore un peu de mal avec l’étiquette « Bloggeuse ». J’analyse tout, constamment, et sans répit, et moi surtout, en essayant de ne pas être complaisante. Donc oui, je me sens bizarre (ridicule un peu d’ailleurs) de m’habiller et de prendre des photos de moi de les partager avec un panel d’admirateurs / détracteurs / de juges / de fans / de passants, je trouve aussi puéril d’aduler ou de m’extasier devant des chaussures / sacs / trucs que je finis par oublier une fois que je les obtiens, mais je serais une grosse menteuse de prétendre que ces futilités n’ont pas de place dans ma vie, et pour être honnête, j’adore m’asseoir et parler à des inconnus. Je disais dit une fois à best friend Jack (ouais j’ai beaucoup de meilleurs amis, et puisque je sais qu’il est facile de s’y perdre, je précise) que nos amis deviennent parfois ceux dont on est le moins proche. On veut les protéger, on veut qu’ils nous protègent, et autant j’adore l’assurance que cette relation procure, autant on perd un peu de liberté dans les rapports. D’une certaine manière donc, le côté « sans bagages » du blog est pratique pour explorer bavarder et échanger sur des sujets plus ou moins légers. D’autre part, beaucoup de choses sont partagés avec des inconnus qui ne devraient pas réellement l’être. Je suis de plus en plus exaspérée par Facebook, Twitter et par ce côté « sorti de mon esprit /versé dans le monde » que les réseaux sociaux ont institué. On ne partage pas tout avec tout le monde, et cette impression de privauté (mon facebook, mes amis !) conduit certains  à abandonner l’auto censure, ou l’auto filtrage pour tout nous déverser, pourtant la question mérite d’être posée : à quel point un compte facebook peut il être personnel ? Mais bon, je digresse. Mes filtres automatiques sont actifs et si jamais ils disparaissaient,  l’Ôm sera ici pour me le dire.
La raison pour laquelle j’ai gardé ça pour moi est sans doute la crainte du jugement, tout bêtement, mais en y pensant, ce serait bien triste de se confiner uniquement à ce que l’on attend ou pas de vous. Plus j’y pense donc, plus je me dis que je ne dois pas discriminer mes potes IRL(les pauvres !). Sans déconner, j’aime vraiment écrire (avez-vous le sentiment que je suis entrain de m’auto interviewer depuis tout à l’heure? Moi oui, et  ca fait bizarre), je vis loin de la plupart de mes amis et ma famille, et même si je compte toujours écrire pour moi, je souhaite que ce blog soit une partie connue de moi, et que je ne me retrouve pas à avaler de travers, mes yeux exorbités parce que quelqu’un à mentionné que j’avais un blog (merci Jack et Vanessa !).

Certains apprécieront, certains vont le considérer comme un de mes bizarreries (comme les gants à l’intérieur ou de colliers portés comme étui d’épaule) et certains s’en foutront royalement, ce qui est leur droit le plus absolu! Alors bienvenue à vous tous! Et pour les vétérans, la route continue : On est ensemble !

8 commentaires

  1. Bon ! nous habitué souhaitons la bienvenue aux petits nouveaux 🙂 quoicque si j’ai bien compris les petits nouveaux parlent pas français !
    Bref je tenais à te dire que je venais dans tes contrées nordique ! je serai à Oslo demain ! et pour 4 jours !
    je penserai à toi au cours de mon séjour 🙂

  2. Jocelyne dit

    Mon premier commentaire pour te dire que j’aime ton blog et ce côté « gnagami » où tu parles de fringues, d’humeur, de cheveux…
    Je suis ivoirienne comme toi et ça fait plaisir de lire le blog d’une compatriote qui aime la mode et en parle de façon décomplexé! J’ai vécu quelques années en France et là je suis revenue bosser à Babi mais j’aime toujours autant trainer sur les blogs mode et le tien est un de ceux où je peux enfin m’identifier!
    Alors surtout continue comme ça!
    Une de ces nombreuses lectrices qui ne commentent jamais.

  3. verycynthia dit

    @Melissa: T’étais à Oslo! Alors, où, comment, pourquoi? Pff ca m’apprendrait d’être aussi à la ramasse sur mes articles, j’aurais au moins pu t’indiquer un bar à vin décent!
    Sinon de petits nouveaux, y’a surtout l’Ôm qui aimerait bien pouvoir lire et mon pote Andy qui se casse en ce moment même vers le Brésil! Après je rencontre quelques fois des gens ici qui me disent « ah j’aime bien ton blog, mais c’est tout en francais, j’comprends rien »…
    C’est très ambitieux comme projet vu la taille moyenne de chaque article, donc je ne garantis rien (c’est nouveau!) on verra jusqu’où cela nous mènera! Bisous

    @Jocelyne: Ton commentaire me fait énormément plaisir, Je ne te cache pas que je passe souvent par des phases où je ne comprends même pas ce que je fais sur ce blog, mais bon, je n’arrive pas non plus à me convaincre de ne pas y échanger. Des messages comme le tien, ca fait bien chaud au coeur. Merci!

    @Rosy: Bon allez, j’ai la pression la! Et sinon, merci d’être présente. Je suis un peu « rentrée en brousse » ces derniers temps, j’ai bien recu ton mail aujourd’hui, ca m’a fait trÈs plaisir. Bisous!

  4. Et bien tu vois, ton blog représente quelque chose de spécial à mes yeux. Parce que je le lis depuis très longtemps, et même si on ne se connait pas, je trouve touchante la manière dont tu racontes les choses, et j’ai l’impression en passant par ici de venir prendre des nouvelles d’une vieille amie. Je continuerai à revenir, même si tu écris en anglais (parce que visiblement j’ai encore pas mal de progrès à faire dans la langue de Shakespeare :D).

    J’aime ce fait que tu abordes tous les sujets, mode, beauté, tes cheveux, ta fille, tes cheveux, ta maison, la Norvège et puis encore tes cheveux. Peut-être parce que je me reconnais un peu dans cette façon de parler de plein de choses certes décousues qui juste parce qu’elles me plaisent ?

    Je suis sûre que tes amis seront très heureux de lire ton blog, et fière de ce que tu es devenue !

    Et n’oublie pas, si jamais tu viens à Paris… On ira parler de tes cheveux 😉

    Des bises Cynthia !

  5. ça aurait été avec plaisir ! d’avoir deux ou trois bonnes adresses ! mais bon ! ne sait on jamais ! si je retourne je te redis 🙂

  6. Anonymat dit

    Ooooh mais moi j’aimais bien l’ancien blogueuh !!! (oui, je suis une nostalgique et le nostalgique est contre le progrès, je suis aussi une parisienne et le parisien râle, c’est comme ça !).

  7. verycynthia dit

    @Anonymat: Mais comment ca, tu n’aimes pas mon super new blog trop épuré? 😉 Bon je tatonne encore un peu mais je suis assez satisfaite pour le moment. Qu’est ce qui manque à ton avis? Moi j’aimerais bien rajouter un peu de couleur par ci par là, mais la bordure des photos du Bueno la me fatiguait 😉 Bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s