MISCELLANEOUS
12 commentaires

Mitt hjerte sørger for Norge

Je ne sais même pas comment vous décrire le choc et la peine qui remplissent les coeurs ici en ce moment.
Depuis l’annonce de l’explosion, dans le plein rush du festival vers 16h30 vendredi dernier, tout est allé de mal en pis. On a parlé d’une possible fuite de gaz, d’une attaque terroriste, d’une bombe n’ayant fait que des dégâts matériels, puis de sept morts et avant qu’on ne puisse réaliser, l’annonce est venue de cette fusillade. On ne comprennait rien à rien de cet imbroglio, une bombe et maintenant une fusillade, dans des emplacements différents, mais nous avons continué à travailler craintifs néanmoins que si le chaos s’emparait du pays, nous ne soyions pas à l’abri dans un endroit aussi fréquenté et peu sécurisé, jusqu’à ce que peu à peu nous apprenions le triste déroulement de cette tragédie.
Je me suis couchée ce vendredi le coeur gros et rempli de tristesse pour ces personnes qui avaient perdu la vie dans ce douloureux évènement qui, nous le savions tous à ce moment, avait changé notre Norvège à jamais.
Lorsque j’y pense aujourd’hui, pourtant, je me rends compte que j’étais là à mille lieues de m’imaginer l’ampleur du drame, et de l’horreur qu’ont vécu ces jeunes sur Utøya. Du bilan annoncé de 10 morts vendredi soir, je me suis réveillée samedi pour apprendre que 80 personnes avaient été exécutées, non seulement par le même auteur de l’attentat à la bombe mais pire encore dans une horrifiante et insupportable démonstration de machiavélisme.

Je m’abstiendrai autant que possible de commenter l’individu, ses prétendues velléités nationalistes, ni ses « ô combien prévisibles » prétentions à une audience publique, car si ce monstre a passé 9 ans à penser ces attaques, 3 ans à écrire un manifeste (manifeste dont il a quand même pompé de nombreux paragraphes à celui d’un autre tristement célèbre), plusieurs longues heures à travailler sa musculation et son bronzage afin d’avoir cette tête de con sur les photos qui ont aujourd’hui fait la Une de quasiment tous les journaux du monde, c’est bien pour cela… Pour être publié et publicisé, et ce plaisir là, je me retiendrai de le lui donner. Et d’ailleurs, les 1500 pages de son manuscrit, il peut se les mettre où je pense.

Les témoignages de survivants sont déchirants, et personne ne semble vraiment avoir la formule pour gérer cet évènement. Il faut dire que s’il y a bien un endroit sur terre où l’on est le moins préparé à une telle catastrophe, c’est bien la Norvège. Un peuple soudé, une gestion et répartition équitables des énormes richesses du pays, une véritable conscience sociale et un sens du devoir civique, une vraie curiosité sur le monde, tout en gardant un profond respect des valeurs propres à ce pays, voilà en quelques mots pourquoi ce qui est arrivé était pour beaucoup d’entre nous, si peu prévisible. Certains ont déjà exprimé leur « soulagement » (je le mets bien entre guillemets les gens!) quant au fait que l’auteur soit un norvégien (d’ailleurs j’ai trouvé incroyablement indécent qu’un journal anglais écrive « …l’auteur, un citoyen norvégien, norvégien de souche »…), et je comprends cette opinion en raison des  répercussions, non seulement sécuritaires, mais aussi au niveau du rapport avec les communautés étrangères que cela aurait engendré. Je sais cependant la douleur et le choc que ceci a causé à tous les norvégiens, car je suis aussi de ceux qui pensent qu’on se sent doublement atteint lorsque la trahison vient de sa propre maison. Et puis franchement, ca n’est pas vraiment ce qui change quoique ce soit au sort de ceux dont le nom est inscrit sur la longue liste des victimes, longue liste qui malheureusement, à mesure que le temps passe, continue de s’allonger.

Merci à tous et à toutes pour vos pensées, votre soutien, vos prières pour toutes ces familles meurtries, pour toutes ces jeunesses brisées, pour une Norvège endeuillée.

Je partage avec vous cette citation de Stine Renate Haheim, une des survivantes du massacre au micro de CNN quelques minutes après qu’ils aient été secourus:

Om én mann kan vise så mye hat, tenk hvor mye kjærlighet vi alle kan vise sammen.

« Si un seul homme peut faire preuve d’autant de haine, imaginez combien d’amour nous pouvons tous ensemble montrer. »

Crédit photo: Scanpix

12 commentaires

  1. Quand j’ai appris la nouvelle, j’ai pensé à toi et tous mes amis qui sont en Norvège. J’ai de le la peine pour eux, c’est vraiment le genre de drame horrible qui ne s’oublie jamais😦
    Je pense à tous ces parents qui ont perdu leur enfant dans ces fusillades. Je suis triste, vraiment…

  2. J’ai pensé à toi fugure-toi quand j’ai vu ça aux infos ; je suis d’accord avec tout ton billet et je le suis encore plus avec la jolie citation finale.
    Bises

  3. Je suis en France à des milliards de lieux lumières de chez toi et pourtant cette tragédie m’a beaucoup affecté. Elle m’a fait également beaucoup réfléchir, sur moi, sur l’être humain…
    Je vous envoie du courage et je me permet de reprendre la citation Stine Renate Haheim pour la faire tourner autour de moi.

    A bientôt

  4. Liten Blomma dit

    Bonjour Cynthia et merci pour votre très beau texte ! I mitt hjärta finns rum för alla som drabbats av denna hemska gärning. Kramar !

  5. Je n’ai pas vraiment les mots, mais une chose est sûre, toutes mes pensées vont aux victimes et à leur famille…
    Ce drame, malheureusement, reflète le monde tel qu’il est aujourd’hui…
    Que ce soit un norvégien ou quelqu’un d’une autre nationalité, cela ne change rien à la perte de toutes ces vies, un humain reste un humain, c’est sa nature profonde qui le pousse à tant d’horreur, pas ce qui est écrit sur sa carte d’identité…
    Bisous plein d’amour…

  6. Coralie dit

    Un grand « Yako » à toute la Norvège. Je vous souhaite beaucoup de courage.

  7. Addy dit

    Coucou,ca fait un moment que je suis ton blog,decouvert a tout hasard en farfouillant sur le net.Ivoirienne comme toi,j’aime beaucoup tes ecrits,tes photos,ton look,bref j’aime beaucoup ton blog.Je m’egare un peu ,aujourd’hui je voulais surtout te dire que je suis,on est tous de tout coeur avec la Norvege,ceux qui restent…Je suis contente que toute ta petite famille et toi ,vous allez  »bien ».Que DIEU vous garde ainsi que toute la Norvege.

  8. toutes nos pensées vont vers la Norvège en ce si douloureux moment. merci pour ce très bel article

  9. bloupe dit

    Ayant passé un an en Norvège (à Halden exactement, 2h en dessous d’Oslo), je suis également très touchée par ce qui c’est passé là-bas. Alors, merci pour ton article, très juste et très sincère. Je commençais à croire qu’entre Amy Winehouse et DSK les gens avaient un peu « zappé » ce qui s’est passé là-bas.
    Les norvégiens sont un peuple tellement solidaire et d’apparence si pacifique qu’on a tendance à se dire que cela n’aurait pas pu arriver là-bas, et cela fait encore plus peur car, finalement, absolument personne n’est à l’abris.
    En tout cas, merci pour cet article !❤ Norge❤

  10. C’est très angoissant de voir ce que ce type a fait et de penser à ce que d’autres peuvent faire. Mais c’est à nous de combattre encore plus fort l’intolérance et la racisme. C’est à nous de ne pas accepter que cela devienne normal de stigmatiser l’autre.

  11. verycynthia dit

    A tous, merci infiniment pour vos pensées, votre solidarité et vos gentils mots!
    Je vous avouerai que même avec du recul, tout ceci me semble encore irréel…
    Les norvégiens m’impressionnent chaque jour un peu plus par la dignité avec laquelle ils gèrent ce drame et honorent leurs morts.
    Comme Wafa dit tres justement, c’est a nous de combattre plus fort l’intolerance, et je crois que pour cela, les norvegiens sont vraiment sur la bonne voie.
    Encore merci les copines et bienvenue aux nouveaux et nouvelles (et merci pour les belles decouvertes que vous m’avez fait faire)!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s