BEAUTY, CRAVINGS
7 commentaires

Abnégation

De mon dernier voyage en Espagne, je suis rentrée avec une obsession.
Vous connaissez tous les détails de la 1e journée (sinon, filez ici, c’est un peu long et pas super drôle finalement, mais en même temps, ça s’est passé juste comme ça) jusqu’à mon arrivée à 2h du matin dans mon hotel à Logroño.
Petite parenthèse: je ne sais pas si je vous ai raconté l’histoire du chauffeur de taxi arrivé et reparti vide de la station de la gare. Il a déclaré qu’il ne pouvait pas me prendre, (je ne sais pas pourquoi mais vraiment aucune spéculation là dessus) et a appelé le central pour annoncer qu’une « Chica de color » attendait à la gare. Je sais que cela pourrait/devrait? être sujet à fâcheries, mais j’ai trouvé ca mignon! En même temps, c’est pas comme si je n’étais pas noire hein, donc rien de bien nouveau par ici, et puis bon un taxi est venu de la centrale 5 minutes après et m’a déposée à mon hotel.
Dans mon hotel donc, j’ai parcouru rapidement dans magazine un article qui parlait d’Aitana Gijón-Sanchez et je vais vite fait de me mettre au lit car une grosse journée m’attendait dès 10h du matin. Le lendemain donc, j’ai été accueillie par la belle et dynamique Rosana qui détonnait un peu (et agréablement) de l’image typique de l’espagnole avec ses beaux cheveux blonds et joliments bouclés. Vous auriez vu ma tête quand elle m’a dit qu’elle avait une fille de 22 ans et un fils de 15 ans! D’ailleurs j’ai eu un peu honte des mails un peu rêches que je lui ai envoyé une fois ou deux, mais bon, je suis Ming l’impitoyable au boulot. Donc comme je vous disais, j’ai été accueillie par Rosana, par son allure et surtout, par son parfum. Un parfum frais et élégant qui m’a tout de suite rappelé mon enfance (même si je ne suis pas sûre de savoir quelle tata ou maman de copine), et les belles élégantes de la rive gauche. Pendant toute la demie journée, je l’ai suivie et me suis littéralement ennivrée de cette odeur qui balancait à la fois caractère et beaucoup de douceur. J’ai fini par la complimenter et lui poser la question, et elle m’a répondu « Rochas ».

L’Eau de Rochas! Je connaissais cette odeur par coeur sans pouvoir l’identifier, je connaissais ce sublime flacon de loin, sans pouvoir l’associer à une expérience, l’équation était résolue! Et, une « Eau de Rochas » bien à moi, il fallait.

À l’aéroport de Madrid, je l’ai vu, pris et finalement reposé en me disant que je ferais mon shopping pendant mon transit à Frankfurt.

Il n’y avait pas d’Eau de Rochas à l’aéroport Frankfurt.

Ni à l’arrivée à celui de Stavanger.

Ni dans les 4 parfumeries que j’ai visité dans la ville la semaine qui a suivi.

Il n’y avait pas d’Eau de Rochas au Séphora, ni dans les 3 autres parfumeries de Rhodos en Grèce.

Il n’y eut d’Eau de Rochas dans aucune des deux parfumeries de l’aéroport (mais soit dit en passant il y eut 10:10 in Sicilia de Kenzo ^_^).

Sans que je puisse vraiment l’expliquer 10:10 in Sicilia fut suivi de « Flowerbomb La vie en Rose » de Viktor & Rolf 4 heures plus tard, mais toujours, pas d’Eau de Rochas.

Il n’y eut pas d’Eau de Rochas 6 jours plus tard chez Esthetique Steen&Strøm à Oslo, mais il eu en revanche une vendeuse à l’attitude un peu guindée qui m’a declaré avec tout le sérieux d’un expert qu’Eau de Rochas n’était plus distribué en Norvège depuis près de 7 ans et qu’il serait temps que je tourne la page, à quoi je lui ai répondu que le parfum n’avait pas arrêté d’exister parce qu’elle ne le voyait plus dans ses rayons, et je suis partie, le coeur gros et les mains vides.

L’Eau de Rochas ne s’est trouvé sur aucun site de vente de cosmétiques norvégien, suédois ou danois, du moins ceux que j’ai scruté, et lorsque je me suis tournée vers Séphora.fr, l’ordinateur m’a dit qu’il ne pouvait pas me livrer dans ma Norvège septentrionale.

Svein avec sa bonne volonté et son entorse au pied est pourtant allé chercher l’Eau de Rochas chez El Corte Inglés à Barcelone, mais elle n’y était pas, ni là, ni dans les deux parfumeries de l’aéroport m’a-t-il dit.

L’Eau de Rochas, n’était pas samedi dernier dans la 5e parfumerie dont je me suis souvenue en allant faire un tour du côté d’Acne Studio Stavanger. Les Belville que je ne cherchais pas, elles oui ^__^.

L’Eau de Rochas est pourtant arrivée, mardi, de Paris, via les bagages de mon ami Rakim à qui j’avais envoyé un texto sans trop de conviction vendredi soir alors qu’il prennait l’avion dimanche.

Je ne vous décris pas l’immense joie qui a accompagné l’arrivée de ce flacon! Et il n’y a vraiment pas à dire, je crois que je l’ai amplement mérité!

 

C’est pas demain que je vais vous faire des visuels de la mort, Ayah pique ma déco!

Je ne vous en avais encore jamais parlé, mais le parfum et moi, c’est une longue et belle histoire d’amour. Pour celles que ca intéresse, il sera beaucoup question de parfum dans les semaines à venir, et pour les autres, restez à l’écoute, qui sait si mon enthousiasme ne sera pas contagieux!

Sur ce, je vous laisse avec une vidéo de la radieuse Aitana Gijón-Sanchez, égérie espagnole de l’Eau de Rochas. Voyez qu’il y a des signes qui ne trompent pas!🙂

7 commentaires

  1. Hihi oui quand on a une obsession en tête c’est super difficile de s’en débarrasser!🙂 et ô combien jouissif quand finalement on a ce qu’on veut!

  2. verycynthia dit

    @k.: Oh oui, et plus le chemin se pave d’embûches, plus encore on en a envie! D’ailleurs, j’ai des copains qui partent à Aix ce week end, donc si je ne l’avais pas eu, je les aurais envoyés en mission! Grosses bises

  3. verycynthia dit

    @Solange: Ah mais je ne sais même pas comment j’ai vécu tout ce temps sans! J’espère seulement qu’il l’éditerons encore pendant longtemps, si la distribution est aussi limitée, ca pourrait être le début de la fin😦 Mais bon en attendant, j’ai 100 ml de bonheur à renifler.
    Et oui, c’est ma crabette dans son bureau c’est à dire sous la table à manger. Elle grandit trop vite! Merci en tout cas, et gros bisous!

  4. mimi montelimar dit

    Ca fait un moment que je suis ton blog, je trouve que tu ecris d’une façon remarquable.
    c’est la premiere fois que je reagis car la petite parenthese sur le taxi espagnol m’a rappelé des souvenirs »mignons » faut savoir que les espagnols sont une population les plus primitive que je connaisse,ça fait 7 ans que j’y vais souvent,voyage professionnel, mais je conseille à tous les noires de ne pas y passer des vacances.
    Une fois je suis rentrée d’espagne en disant à mère, qu’on se croirait à l’epoque de la segregation raciale aux states et pourtant on est en 2011, je ne trouve pas d’autre qualificatif, la majorité des espagnols sont tout simplement primitifs.
    Cynthia, je te trouve magnifique, surtout au naturel(à la garconne).

  5. verycynthia dit

    @mimi montelimar: Merci, c’est un très joli compliment.
    Hahaha pour les espagnols comment dire, je suppose qu’il y a de tout, comme partout, mais c’est vrai que je trouve ce côté un peu abrupte aux méditéranéens en général (et que personne ne vienne me crucifier, j’ai des a priori comme tout le monde, je ne fais ici aucune affirmation sociologique, donc les affairés là, laissez moi ici! :D).
    Je me souviens par exemple qu’il y a 3 ans en Crète, un serveur a dit devant moi à l’Ôm « c’est toi qui paye mon ami, c’est pas à elle de décider dans quel endroit vous aller manger »! Vraiment, ce jour là, j’ai failli devenir folle!
    En somme, il faut accorder très peu de place à ce genre d’évènements car au fond, ce sont des gens bien tristes! (même si je ne sais pas si le chauffeur de taxi pensait à mal quand il a dit ca).
    Bisous et encore merci pour tes gentils mots!

  6. Lol! la quête du Graal. ça m’arrive aussi des obsessions pareilles.
    « She » et « White » de Emporio, Flower Bomb et maintenant c’est Chloé (mais depuis une semaine j’hésite parce que les notes poudrées de « Love » de Chloé collent plus à la saison estivale…) On ne s’en sortira jamais!

    Je n’étais pas très sûre du côté « mignon-mignon » des espagnols, je ne parle pas un traitre mot donc je n’essaie même pas de comprendre.
    Par contre il est vrai que chaque fois que j’y suis allée, en me promenant avec l’Ex j’entendais par ci, par là « négra » ou « negro » dans la rue…. Mais c’est le mot pour dire « noire » non en espagnol?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s