MISCELLANEOUS
5 commentaires

SMS*

*Save My Soul

C’est officiel, lorsqu’il s’agit de depenser, je suis une schizophrene dangeureuse

Moi, la fille censee, que l’on dit intelligente et qui a fait de belles etudes pour savoir comment manipuler les esprits des gens, je deviens juste une autruche la tete dans le sable, isolee dans son univers imaginaire (celui ou les petites voix te murmurent achete, achete, tu peux pas t’en passer… vite, une occasion comme ca tu ne la retrouveras plus jamais… D’toute facon le mois prochain, t’auras des sous et puis c’est pas comme si tu privais qui que ce soit, hein?) Comme pour tous les acheteurs compulsifs, la limite entre envie et besoin n’est pas definie. D’ailleurs, le besoin lui meme n’est plus une notion tout a fait objective: ou j’ai 12 paires de jeans, mais pas un exactement comme celui ci, donc j’en ai besoin…vous voyez le genre…

L’achat resulte presque toujours d’une pulsion, incontrolable et toute puissante sur le moment… La pulsion est incontrolable du fait meme qu’elle s’appuie sur deux elements cles de ma personne…

-la desinvolture par rapport a l’argent, en tout point semblable a celle des grands aristocrates; en gros: 

on ne sait pas trop comment ca vient, mais on sait qu’on en aura…

Je vous dis ca comme ca, je bosse au moins 9h (11h si on compte le trajet A/R) par jour du lundi au dimanche. Aux States, je ferais pale figure, mais ici en Norvege, ca fait de moi une malade de boulot ( et d’ailleurs d’avril a octobre, c 7 jours/7), donc c’est pas non plus comme ci le fric me tombait dans les poches…

 

-Et l’indecision… A la vie comme a la ville, je ne sais pas choisir. Au resto, je suis contente si on prend deux plats et qu’on partage, sinon on est pas rendus, au bar, hum… biere, vin??? hum hum, tu prends quoi? une Caipi, ah pourquoi pas? En meme temps, un whisky ca me tenterait bien…ma vie, mon oeuvre… donc je ne vous raconte meme pas les courses au supermarche (encore moins si je me retrouve dans un truc aussi enorme qu’ Auchan a la Defense…) Le seul sujet pour lequel j’arrive a prendre des decisions claires et rapides, c’est le shopping! Tout simplement parce que je choisis de ne pas choisir! Je veux, j’achete… on va pas passer deux heures a debattre!

 

Bien sur, cette approche entraine quelques complications qui vont bien au dela de l’aspect financier.

 

Pourtant, j’ai bien presque tout essaye…

  • Me raisonner… plus fort que moi
  • Culpabiliser… je doute de ma sincerite
  • Que mon Ômoureux me fasse culpabiliser… oui mais vu que je suis de mauvaise foi, ca me revolte!
  • Sortir sans CB… marche pas pour internet, connais le numero par coeur…
  • Changer de carte… memoire photographique, donc numero retenu en 30s de visionnage.
  • Eviter TOUTE source de tentation… pas possible au 21e siecle, pas ma faute…
  • Decreter le Shopping Ban… c’est comme le marathon, l’important, c’est de participer, pas de gagner…
  • Faire une liste de tout ce que je veux et tout acheter… si tu braques la banque, je suis partante…

(Je signale juste au passage que je suis en double fenetre sur Fruit rouge et sur H&M… juste pour regarder).

 

… mais je n’y arrive pas.

 

Cette semaine, j’ai decide d’essayer un peu plus fort…

Parce que j’ai reussi a facher l’Ômoureux

C’est vrai que je suis deraisonnable… mais dans son esprit scandinave (entendez minimalisme pratique et protestantisme), 15 paires de jeans, ca n’est plus deraisonnable, c’est de la folie. Et je parle la de jeans, mais il l’applique a absolument tout dans mon dressing.

Du coup, la seule vision du petit coupon de la Poste qui dit « Du har mottatt en pakke fra USA » le rend malade!

Pourtant, il adorait regarder dans mes sacs quand je rentrais de shopping, et surtout que je fasse mes petits essayages et mon runway show avec le petit air ridicule que je prends quand je joue la comedie!

Mais d’apres lui, tout ceci a perdu de son charme des lors qu’il y a eu des sacs tous les soirs.

Et de ne pas pouvoir partager avec lui toutes ces petites impressions de joie, ne pas pouvoir lui raconter comment j’ai ete benie des Dieux d’arriver a temps avant la fin d’une vente, de trouver la derniere taille ou pointure, que ce sac, je l’aimerais toute ma vie, ou a quel point mes fesses sont heureuses dans ce jean, ca me coupe vraiment la frenesie shoppesque!

Alors peut etre que cette fois, je vais y arriver un peu mieux… On est d’accord, hein, la cigale ne va pas se transformer en fourmi, mais deux mois, il a dit… Pour lui faire plaisir… et puis pour la maison… Je peux faire ca… n’est ce pas?

… a suivre

P.S: Il est 16.30, il fait nuit, et il neige. Je rentre chez moi… Desolee s’il y a des coquilles dans le post, je le relirai ce soir si par chance internet remarche.

P.P.S: Il est 17.59, post relu. Pas eu besoin d’attendre le bus sous la neige, un collegue m’a fait profiter du gros camion rouge qu’il a loue pour demenager. Internet marche :).

5 commentaires

  1. Je suis comme toi en matière de shopping, quand j’ai un truc en tête, ça m’obsède et il me le faut à tout prix et si possible, rapidement ! 😀

    Genre cette semaine je me dépêche de sortir du bureau pour aller aux ventes presse, mais comme à chaque fois j’arrive trop tard, je ne peux pas rentrer… j’y vais donc pour rien, mais figure-toi que le lendemain j’y retourne ! c’est carrément du masochisme :S

    Mais j’avoue que je n’achète plus grand chose depuis que j’ai acheté mon appartement, devenir propriétaire ça vous change un train de vie !

  2. Je ne suis pas aussi compulsive que toi mais je comprends très bien ce que tu vis ! 😀
    Cela dit, je me souviens que lors de ma première année de fac, étudiante fauchée, seule dans une ville inconnue et déprimée par des études qui ne me plaisaient absolument pas, j’ai dévalisé méticuleusement chacun de mes comptes en banque pour m’acheter des tas de fringues dont je ne savais que faire. Question de conjoncture émotionnelle peut-être.

    Pour le reste, l’Homme bien que très tolérant et ravi des séances d’essayages également, ne comprend pas toujours pourquoi j’ai besoin de ça alors que j’ai déjà ça qui ressemble à 90% au premier « ça ».
    Oui mais c’est pas tout à fait et c’est mieux pour.
    Pour les fringues ça va, mais pour les chaussures, il me fait un blocage.

    Bref finalement, mesurées ou pas, capables de nous contrôler ou pas… C’est toujours un peu la même chose.
    Bon courage pour ta période d’abstinence, je te soutiens moralement ! 😀

  3. verycynthia dit

    @Annouchka: Hihi! Ben je vois ce que tu veux dire, l’Ômmoureux, il ne s’est rien achete depuis 3 mois, mais je n’ai pas encore l’impression que ca a change mon train de vie… (la banque preleve pourtant la moitie de mon salaire le 15 de chaque mois)…
    Bon j’espere quand meme que tu trouveras quelque chose aux ventes! 😉

    @Lou: Je pense aussi qu’il y a un peu de ca… C’est quand meme dur de se retrouver comme ca dans un autre monde! Mais bon, la je suis bien decidee a faire attention… Franchement a part les sacs et les chaussures que j’aime vraiment, en fringues, j’aime a peine la moitie de ce que j’ai… C’est bete hein!
    En tout cas, merci pour ton soutien! Je vais en avoir besoin!!! 😉

  4. jack dit

    Trop drôle ton « post » ! mais faut vraiment arrêter avec les sacs… je soutiens Erik !

  5. verycynthia dit

    @Jack: Je comprends mieux pourquoi dans T O U T E la vente Margiela, tu n’as R I E N trouve a me prendre!!! (t’as vu comment j’ai reussi a emphaser rien qu’avec des espaces! trop forte!)
    Sinon oui je sais, la je n’ai plus que le Billy de Dreyfuss dans mon radar. :S .. mais apres Noel hein, pas maintenant… ou peut etre a Noel, si je suis sage 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s