Tous les articles taggés : Agni Ndenian

I’m here with you

Maman, avant de repartir en Cote d’Ivoire, avait noue un petit bracelet de perles blanches au poignet d’Amayah. D’apres les dires des anciens, lorsqu’un enfant en bas age est tres attache a une personne et que cette derniere part en voyage, son ame pourrait essayer de partir la rejoindre et malencontreusement se perdre ou etre capturee par un esprit malfaisant. Pour eviter cela, la personne noue un bracelet de perles au poignet du bebe et lui dit qu’elle est la avec lui, qu’il n’est point besoin d’aller a sa recherche et qu’a chaque fois qu’il ressentira le manque, elle sera la avec lui. Moi qui d’habitude ricane un peu des coutumes etranges de mon peuple, j’ai trouve cette histoire particulierement poetique. Et Amayah a ainsi eu son premier bijou. Les mois ont passe, la petite a grandi et il y a une dizaine de jours, j’ai du lui retirer son bracelet… Malgre moi… Car quelque part, j’avais fini par m’attacher a ce petit talisman, qui chaque fois que je tenais la main de ma fille me rappelait que ma …

La Princesse Koobi*

Aujourd’hui sur Google, j’ai trouve une photo de mon grand pere.   Bientot 3 ans que je n’ai pas ete a Abidjan, presque 3 ans donc sans voir son visage; car, meme si « Pepe » est mort depuis 14 ans (ca fera 14 ans le 16 novembre), le portrait qui tronait dans le salon me rappelait toujours son air canaille.   Quand j’y pense, j’ai connu mon grand pere sans vraiment le connaitre… Faut dire, nous n’habitions pas la meme ville, ne le voyions qu’assez peu pendant les vacances, et surtout, enfant, j’avais tendance a plus le regarder comme un personnage important que comme mon grand pere.   Oui, mon grand pere etait Nanan Bonzou II, Roi de l’Indenie.       Les agnis de l’Indenie (Anyi Ndenye ou Ndenian) sont une branche des Ashantis du Ghana. Ils ont fui les guerres fratricides et se sont installes de l’autre cote de la frontiere, a l’est de la Cote d’Ivoire sous la direction de mon ancetre Ahi Baye qui crea le campement de M’PEKRO (Je n’aime pas les palabres) …