MISCELLANEOUS
Laisser un commentaire

Silence, on vide!

Je le balance dès que je peux dans nos conversations (depuis 3 ans), je suis en plein remaniement dans mon dressing. Exit le (very) cheap, exit le « jamais mis parce que je ne sais plus ce que je pensais quand j’ai acheté ça« , exit le trop-plein car dans mon dressing comme au conseil de sécurité de l’ONU, il n’y a que peu de vêtements qui prennent les décisions au final. 3 ans donc que j’y travaille, mais comme vous pouvez imaginer, la tâche n’est pas facile:

  • je suis nostalgique (oooh ca ca vient du Zara de Heraklion, mais non j’peux pas donner ca même si je ne l’ai pas remis depuis le fameux été 2008 ! Tout en oubliant que 22 autres pièces sont dans le même cas)
  • hyper prévoyante (sûr dans 5 ans j’aurai besoin de ce truc, bon si je maigris un peu ça passera comme un gant, ou mais de toute façon il me manque juste 2 kilos bien placés pour rentrer dedans)
  • mal organisée (alors, tout ce qui est à gauche, j’aime beaucoup, au milieu j’aime aussi, à droite j’aime mais peut être que je voudrais bien donner si je trouve quelqu’un à qui ça va parfaitement, et 20 minutes plus tard, toutes les piles sont confondues)…

En plus, à chaque fois que je me lance dans le rangement/remaniement, je finis déguisée comme un vendeur à la sauvette sur une plage de Barcelone. J’ai des photos à l’appui, mais pour sauver ma réputation bloggesque, on va damner.

Une chose assez curieuse, c’est qu’autant je suis avide de cheaperies côté fringues, autant je suis regardante côté chaussures et sacs. D’ailleurs, j’ai rarement des chaussures que je n’aime plus (des sacs encore moins) , et je me sépare facilement de celles qui n’ont plus rien à voir avec ma vie de maman-frileuse-vivant près du pôle Nord,-dans une ville pleine de pavés (en somme, je n’ai pas de chaussures de bombasse; mais j’y travaille).

Comme je vous disais donc, la tâche n’est pas aisée, résultat  6 mois après avoir commencé, mon bilan n’est pas très reluisant. Certes j’ai fait cadeau de deux grands sacs à des petites soeurs et aux bonnes oeuvres, mais je suis encore loin de mon objectif premier: faire tout rentrer dans mon dressing! Il m’a fallu plusieurs mois (ahem, okay, plusieurs années) à vivre dans le chaos occasionné par mes fringues, pour arriver à saturation, mais j’ai fini par y arriver. Comment j’ai fait pour ne pas être repoussée plus tôt par ces grosses piles anonymisées et dépersonnalisées, je ne saurais vous dire, mais il est clair que je n’ai plus aucune satisfaction et encore moins d’inspiration devant mes vêtements. Y’a pire dans la vie c’est vrai, mais je me rends compte que le chaos ambiant a énormément d’influence sur ma sérénité intérieure et mon niveau de stress. Comme je me suis embourgeoisée avec l’âge hein!

Après comme toujours, je me mets à vous raconter tout cela, et je ne sais plus comment revenir sur le sujet principal du billet, ma nouvelle technique de rangement! J’ai lancé une nouvelle offensive depuis une semaine et un brin d’espoir renaît. Une étagère pulls et gilets, une pour les hauts et tee shirts, une pour les jupes et les robes et une pour les pantalons et les jeans, comme tous les gens normaux font finalement. Pour le moment j’en suis là. J’ai encore un portant, une penderie, et trois paniers/tiroirs (vous savez les trucs qui vont dans la garderobe PAX de Ikea la) totalement en vrac, mais je crois tenir le bon bout. Après faudra attaquer la valise d’été, les manteaux dans la chambre d’Amayah et les deux corbeilles à linge dans la buanderie. Après.

En tout cas, si vous aussi vous voulez apprendre l’art et rangement, je me fais aider par les bienfaits du dépouillement, et du rangement, je me fais aider par Dominique Loreau, à travers deux de ses ouvrages:

« L’art de la simplicité » (oui, le best-seller absolu sur la blogosphère mode, mais pour ma défense il ne m’a intéressé QUE depuis que Marie en a parlé. Mouton oui, mais pas après n’importe quel berger!) et « Faire le ménage chez soi, faire le ménage en soi » recommandé par Sekhmet, plus radieuse que jamais!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s