HAIR, MOMMYHOOD
16 commentaires

Nous ne sommes pas égaux.

Dimanche dernier (alors pas hier mais celui d’avant!), puisque l’été n’a toujours pas confirmé sa présence, nous avons enfilé nos bottes en caoutchouc et sommes allés à Lundsvågen.
C’était un de mes dimanches libres, mais Amayah aime tellement  jouer dans le sable et regarder inlassablement l’eau de la petite digue couler que la Naturskole se trouve toujours être le lieu de commencement de notre journée.
J’en profite aussi pour papoter avec la famille et les clients, prêter main forte lorsque la file d’attente commence à s’allonger, ou pour prendre un petit thé en grignotant une petite douceur, toujours suivie d’une autre, et d’une autre, et d’une autre.
À 13h lorsque nous rentrions ce jour là par exemple, j’avais mangé une gaufre, un hot dog et 4 boller. Les boller, ce sont des espèces de beignets à la cannelle (les anglais en ont de similaires appelés bunds si je ne me trompe pas), que mes deux belles soeurs font de façon divine. Mes préférés sont les Kyllingsboller, qui tiennent leur nom de la couleur jaune de la crème de vanille déposée au centre (kylling c’est poulet pour ceux et celles qui ne parlent pas norvégien (^-^).

En rentrant, j’ai décidé de retirer mes tresses. J’avais envie de retrouver mes cheveux, et m’inquiétais il est vrai un peu de l’état de ma tempe droite. J’ai appelé une copine en renfort et au bout d’une petite heure entre rires et pleurs d’enfants, nos rires gras à nous et les délicieuses pâtes cuisinées par l’ôm, le temps était venu pour moi de faire face à la (cruelle et triste) réalité. La tempe droite de Naomi n’a rien à envier à la mienne.
Les cheveux sont partis, envolés, finis et même si j’ai l’air d’en rigoler un peu, je suis véritablement inquiète. J’ai toujours eu les cheveux fragiles et cassants aux tempes, mais là, c’est pire que ca n’a jamais été. Il y a carrément des zones lisses… comme Naomi.
Je sais « Le renard passe passe, chacun à son tour chez le coiffeur Mamadou »…
Mais bon quand même hein, je n’ai pas que ri des cheveux de Na, j’avais aussi beaucoup de compassion.

Sérieusement, je ne sais vraiment plus quoi faire.
J’ai suggéré avec hésitation à l’Om que la solution serait peut être la tondeuse, et bien entendu, il est pour à 100% depuis le temps qu’il voulait que nous soyions tondus tous les deux; mais je connais mon crâne, et mes larges épaules… Rasée, c’est différent de court. Je sais que je ressemblerai à une ampoule avec mon large front et mon petit menton. Ne riez pas, j’ai des copines de lycée qui m’appelaient « le triangle ». Et avec la chute que j’ai au milieu de ma tête, uniformiser reviendrait bien à tondre.

Erik et Amayah, Cote sauvage, u
Si j’avais la joli tête ronde de Clarisse ou la belle cacahuète de l’homme, ce serait tellement différent, mais non, je n’ai que ma tête (Calimero sort de ce corps!).
Le pire, c’est que je ne sais même pas si cela serait la solution, la partie de mes cheveux qui serait tondue est bien celle qui a poussé et est restée avec moi malgré les agressions et la torture, et pour les remercier que ferais-je? Je les couperais?
C’est vrai quoi, quel bien cela pourrait-il faire aux cheveux déjà disparus en fait? Si j’ai une chute, ce n’est pas parce que j’ai des cheveux autour, on est d’accord.
Une chose est certes vraie, si je n’avais plus de cheveux du tout, je ne pourrais plus les maltraiter avec des tresses et tissages, mais en même temps, si je suis laide ou étrange avec ma tête chauve, je ne pourrais plus me cacher derrière une perruque, il y a bien trop de vent à Stavanger! Et je ne pourrais pas non plus me mettre de la belle peinture ethnique sur le visage comme les déesses de dance africaine, mais ca, bien entendu je n’ai pas besoin de vous expliquer pourquoi.
D’un côté, j’ai bien envie de sauter le pas, mais je n’ai pas la confiance en soi de l’Om qui depuis ses 18 ans à décidé de porter le crâne tondu parce que son visage se suffisait à lui même (en plus il le dit sans ciller comme la vérité la plus absolue, c’est une des choses que j’admire énormément chez lui, même si je le charrie souvent d’être prétentieux. Il connait ses qualités et n’a aucune réserve à les mettre en avant, tandis que bibi est toujours dans le questionnement existentiel). Donc pour en revenir à nos cabris (parce que les moutons coûtent trop cher, encore une expression de chez moi), je me creuse la tête depuis plus d’une semaine sur la question, et je n’ai pas encore trouvé de réponse. Et plus je me pose la question, plus je sens que le mal a des racines plus profondes que le simple fait d’avoir les cheveux balayés du sol du salon de coiffure. J’ai bien décidé sans aucun remord de me tondre il y a 3 ans, et, j’avais fait le même choix 2 ans auparavant, mais en gardant ces deux fois soit les cheveux défrisés, soit un peu de hauteur devant. Je n’ai pas eu le crâne tondu depuis 2000, et le souvenir de la jeune fille frêle aux lunettes rouges qui flottait dans son uniforme d’internat me hante un peu pour tout vous dire, même si, flotter dans quoi que ce soit n’est pas ce qui me dérangerait en ce moment.

J’ai mis mon entourage à contribution mais là encore, les avis sont très partagés, donc si vous vous sentez le coeur de partager vos pensées avec moi, je vous en serai très reconnaissante.

Et pendant ce temps la… Amayah aussi avait coiffure ce dimanche.

Nous ne sommes vraiment pas égaux.

C’est pas que je suis jalouse hein… mais quand même🙂 Moi à côté, ils en jettent moins mes nappyhair à moi!

Je vous avoue que je n’ai pas eu le courage de dévoiler ma tempe droite, mais comme les camerounais disent, j’ai les monvieux! Imaginez simplement que c’est bien (oh combien) pire que sur la tempe gauche! Bon et sinon mes cheveux n’étaient pas lavés d’où l’effet terne/grisâtre/crado. Hihihi, et je vois qu’Amayah a hérité du rire de cheval de sa mère!

C’est ma maman qui avait raison, je n’aurais pas dû me défriser les cheveux après cette photo!

16 commentaires

  1. Aïda dit

    je te conseille
    traitement de choc
    plus de tresse ou tissage éviter les tractions sur ton cuir chevelu
    beurre de karite
    huile de ricin
    huile de karapate
    et huile d’argan
    masque tous les week end
    lave tes cheveux avec la gamme phytospecific et savon noir du bled
    fais des vanilles tous les soirs et dors avec un vieux collant

  2. Amy dit

    Ah j’avoue, histoire de cheveux c’est toujours un problème. Je suis une fan des tissages, c’est genre j’enlève mon tissage, je fais mon shampoing et l’heure d’après je me refais un tissage!! Jusqu’au jour au j’en ai eu marre, je me suis posé et commencé à faire des calculs! Et me suis rendu compte que tout ce que je dépensais en tissages tous les mois, (sachant que moi un tissage sur ma tête sa dure 2 semaines, voir 1 quand la coupe me plait pas ou plus), ben je ferai mieux d’entretenir mes cheveux. Donc depuis juin j’ai mes cheveux naturelle. Je voulais être en mode Nappy, mais je suis pas trop fan, donc j’ai défrisé mes cheveux et les ai coupé, pas à ras vu que je trouve que j’ai une grosse tête, enfin elle a juste coupé ce qu’il fallait coupé, depuis, toutes les 2 semaines, je vais faire mes soins, et mes cheveux poussent. (je t’ai un peu raconté ma vie)
    Enfin ou je veux en venir, c’est que toi tu veux être Nappy, donc écoute ton homme et rase, après je sais que c’est facile à dire qu’à faire, mais rase rase, en plus ta une toute petite tête, sa tirai bien!! Et même quand tes cheveux vont poussés, je pense faut pas que tu fasses de tissage ou de tresses, tes cheveux sont devenus fragile, c’est à cause des tresses que tes cheveux se sont arrachés devant!! C pour ça je fais plus ça!

    Sois forte et rase, après tu sera heureuse!

    Enfin Courage.

    Biz

  3. lenna dit

    Haaahaaahaa « les monvieux »!! je n’ai pas autant ri depuis que j’ai entendu cette expression pour la dernière fois en décembre au cameroun…sorry! je suis absolument dans le même dilemme..euh enfin, j’hesite à me défriser apres 3 ans de nappy acharnés, une grossesse…je troquerais bine mon eryka-badu pour un lissage bien lisse…mais je me tâte parceque mine de rien.. » ans c’est quand même un gros sacrifice hein..gros bisous! il y a toujours une solution, certes, pas celle qui nous convient, mais à mon avis on peut toujours repartir de zéro.

  4. Que te dire d’autre que je comprends… et compatis… mais qu’il te revient de décider? (oui je t’aide beaucoup et tu as envie de taper lol). Je connais les envies de tout couper et même boule à zéro, couper j’ai fait mais raser jamais, je me trouve trop bof et j’ai pas le corps de sirène qui va avec.
    Mais toi oui😉 donc en théorie, si tu veux couper, tu peux… en plus si tu as la bénédiction de ton chéri c’est top.
    En pratique à toi de voir… Tu nous tiendras au courant?

  5. verycynthia dit

    @Aîda: Wooow! Merci d’avoir pris le temps de me donner cette routine bien précise. Et tu sais quoi, à quelques détails près (pour laver j’utilise la gamme Curls)c’est bien ce que je fais. Je dois être sur la bonne voie alors, même si là je me dis que ca me ferait bien gagner du temps d’avoir des vanilles ou des tresses… Non mais je vais résister!

    @Amy: tu m’as tuée! Sois forte et rase! Ma cousine m’a dit la même chose: « Ah, il faut raser, ca va repousser non! » . Je t’avoue que les très courts et défrisés ne me font pas peur, il y a 3 ans en vacances à Paris j’en avais tellement marre de mes cheveux abimés que je suis allée m’asseoir chez Ds Creations et j’ai demandé qu’on coupe tout! Je suis ressortie toute changée mais c’est vrai que les cheveux étant défrisés, je les trouvais quelque part plus faciles à porter. Là en revanche, je pense avoir assez donné côté défrisage, mes cheveux sont trop fragiles pour endurer cela à nouveau… je ne dis pas jamais heiiin, mais bon pour le moment, je vais attraper mon coeur! Et sinon, mais j’aime beaucoup que tu me racontes ta vie!😉

    @Lenna: Comme quoi nous sommes des éternelles insatisfaites! Mais sinon, n’y a-t-il pas des solutions non définitives pour te lisser les cheveux? Tu pourrais profiter du meilleur des deux mondes, sans tout autant perdre ton afro.
    Je me donne un mois pour voir comment la chute évolue et s’il y a une amélioration. Et sinon, je vais faire mon stock de bonnets, de boucles d’oreilles et de fards à paupières et Bzzzzzzzzzzzzzzzzzz!

    @k.: Hahahahaha! Un peu envie de taper, mais c’est vrai tu as raison. Le truc idiot quand même c’est qu’on recherche toujours l’acceptation des autres quand on est pas sur soi même, au final, je ne sais même pas si c’est vraiment une décision réfléchie ou si c’est par impatience que je veux raser. J’attends un peu de voir, un mois en continuant soins quotidiens (hydratation et massages quotidiens, masques et traitements 2 fois par semaine).
    Dans un mois, je vais à Londres, du coup si rien n’a évolué positivement, j’irai voir un vrai coiffeur pour me tondre, plutôt que de laisser l’Ôm expérimenter sur mes cheveux crépus!
    Rdv dans un mois donc! Si je n’ai pas encore changer d’avis d’ici là!

    Grosses bises à toutes et merci pour votre soutien!

  6. RO dit

    salut
    ne pas oublier HUILE DE RICIN+ HUILE ARGAN+ HUILE DE GERME DE BLE
    le fameux vaporisateur avec eau +huiles
    cordialement

  7. sarah dit

    Franchement vu la tête que tu as je pense que le crane rasé te rendrait encore plus sexy. Maquillage un peu plus prononcé, boucles d’oreilles imposante et le tour est joué. Je suis sûre à 99,9% que ça t’irait du tonnerre !! Sinon si tu n’as pas le courage comme l’ont dit les filles plus haut, massage régulier des tempes et surtout plus de tresses et tissages…Je suis comme toi j’ai les tempes ultra sensibles depuis tjrs.Rien à faire même qd je ne serra pas (je me tresse seule) mes cheveux partent avec les tresses au niveau des tempes..Du coup j’ai dû me rendre à l’évidence et arrêter le massacre même si c’était bien pratique…Mes dernières tresses datent de 4 ans et mes cheveux ont un peu repoussé . Ils sont encore fragiles mais au moins ils cachent bien la misère. Rasage or not tu es très jolie donc …En plus si l’homme t’encourage;-)

  8. Tu peux aussi essayer des masques au henné neutre, si tu n’en as pas déjà fait, cela galbe le cheveux, et donc, le fortifie. tu trouveras sur youtube des « recettes » a essayer (le henné seulement dilué dans de l’eau chaude desséchant les cheveux, tu peux y ajouter du lait de coco et des huiles (de sapote par exemple). A laisser poser autant de temps que tu le souhaite, avec au final des cheveux plus fort, Résiste à ton envie de raser si c’est ce dont tu as envie !

  9. verycynthia dit

    @Melambda: Ah je n’en ai jamais fait, mais Inna en a parle il y a quelques temps. Merciiii, je te jure que je ne sais meme plus quoi faire de ma tete… Ca va aller! Bon dimanche😉

  10. verycynthia dit

    @RO: Merci c’est noté! Merci pour tous ces conseils!

  11. moniki dit

    c’est clair la vie est injuste surtout sur les cheveux!!
    Rasé ou pas le truc à mon avis c’est de ne plus tirer sur les cheveux qui poussent à cet endroit.
    Les laisser en paix ie; plus de tresse, plus de tissage, plus de nattes, plus de chignon tiré,plus rien, même le bandeau est à proscrire sauf si il est en satin ou soie.
    Les chouchouter comme conseillé plus haut par sarah: huile de ricin à masser sur les tempes
    Après pour assumer de sortir,trouver une coiffure camouflage qui masque les tempes: la perruque est une bonne idée, mais ne pas natter les zones fragiles de ta chevelure en dessous.

  12. Je suis une fan absolue du crâne rasé (en ce moment, je me tâte pour ne pas sortir ma tondeuse, pour tout te dire), je trouve que ça donne tout de suite une autre allure… pas tout à fait masculin, pas tout à fait féminin, un brin sexy… Avec le make up et les accessoires qui vont bien, c’est d’une élégance folle. Moi, je dis « go for it » ! En plus, tu as l’aval de l’Ôm (on a le même spécimen à la maison) , c’est tellement rare !!
    Pour ce qui est des cheveux sur les tempes, j’ai cru comprendre que malheureusement, il n’y a pas grande chose à faire pour que ça repousse comme avant (vas-y, balance-moi des cailloux😉 ) mais par contre, tu peux limiter la casse en leur apportant des soins appropriés comme cela t’a été suggéré plus haut.
    Quelle que soit ta décision, tu seras sublime, c’est certain❤

  13. Bon je t’avoue que ton calimero’s style m’a fait beaucoup rire. Et en même temps je me disais peuchère ( l’expression marseillaise pour pauvre chou quoi) c’est vrai que c’est tellement vrai ce que tu relates.

    Pour ma part il n’ya pas UN jour, où je n’ai pas envie de me racheter un kit de défrisage et d’abandonner (on a commencé un peu en même temps la nappy-py (mais je suis loin d’être happy!)
    Parce que les idées reçues et clichés ont la dent dure et que dés fois j’en ai marre de ressembler à une réfugiée politique du Rwanda! (rhoooo ça va hein!)

    J’avais sérieusement envisagée la boule à Z aussi. Surtout avec l’Ex qui comme l’ôm se rase depuis ses 18ans parce qu’il avait les « golfs » (?) qui se degarnissaient et qu’il jugeait être mieux sans cheveux comme le tien (Damn! c’est peut être des jumeaux séparés à la naissance)
    Il tenait la tondeuse prête dés que j’hésitais un peu.
    Mais je n’avais pas sa forme de crâne, et j’avais plutôt peur de ressembler à « coco taillé » (oui à mes 15 ans moi aussi j’en ai fait l’expérience et entre « miss ethiopie » trop maigrichonne avec son « coco taillé canarie cassée », le traumatisme est latent)

    Bref, tout ça pour dire que d’ailleurs c’est ce qui m’a fait connaitre ton blog ya quelques années. Tu avais les cheveux tondus et tu étais absolument sublime.

    J’ai 2 choses à dire:

    – Si jamais tu penses enfin t’affranchir de cet esclavage que sont devenues nos routines capillaires etc, n’hésites plus trop longtemps et épargnes toi des souffrances inutiles.
    Tu peux les couper à raz (pas raser) tu as une jolie forme de crâne et tu es magnifique (vas falloir me rendre mes p’tains de compliment un jour déh!)
    C’est vrai qu’il va falloir gérer l’hiver, ce sera l’occasion de creuser plus dans le look boyish avec bonnet et chapeau etc… et tu seras belle quand même!

    – Il parait que les débuts du Nappy sont toujours durs parce qu’on n’a pas sa vraie texture etc (c’est ce qui me fait tenir encore un peu). Tu as déjà fait le sacrifice de couper les cheveux defrisés. Tu peux légitimement leur donner une chance.
    Donc même si les tempes sont dégarnies, laisses-toi encore peut être 1an pour voir? Si ça se trouve en poussant tes cheveux, vont s’étoffer un peu plus que maintenant sur les tempes.
    Et justement, les perruques cache misère là il faudra bien faire attention. Prends soin de mettre un bandeau (qui couvre les tempes) quand tu mets des perruques pour protéger un peu les bordures. Et enlèves les dés que tu arrives chez toi pour laisser respirer.
    Si tu vas à la piscine et que bonnet obligatoire: idem, mets un bandana en dessous de l’espèce de capote qui t’épile les cheveux quand tu l’enlèves!

    Et pour ton alopécie, ne désespères pas même si c’est lisse par endroit comme Naomi (moi aussi je me suis gaussée comme une baleine d’ailleurs et je me suis empressée d’envoyer les photos à TOUT mon répertoire) tentes la technique de l’ail sur les endroits concernés que je t’avais dit dés que l’homme n’est pas là ou au moins un quart d’heure avant ton shampoo.

    En tout cas saches que tu n’es pas la seule qui soupire de désespoir en évoquant des solutions alternatives pour ses cheveux. On te soutient quelle que soit la décision que tu adopteras au final. Don’t give up🙂

    Je suis absolument navrée pour le pavé, c’est pour cela je ne commente presque jamais sur les blogs (même chez mes copines pfff!)
    A très vite!

  14. Oh Cynthia!
    Bon premiere chose dont freak out!
    La période du court est difficile (même moi que tu vois la je commençe a me demander si j ai pas fait la coupe de trop) . En attendant je peux t assurer que mes tempes n avaient rien a envier aux tiennes non plus et qu il a fallu que je me décide a ne plus me tresser pour qu elles fassent leur retour. Elles sont normales aujourd’hui après 18 mois sans rajouts. Ma solution pour toi? Une perruque! Le soir scalp renew de Jane Carter et massages massages massages. Surtout pas d huile trop lourdes elles vont étouffer ton cuir chevelu! Et si tu continues le sport et les mouilles tous les jours, ils pousseront super super vite! Tinkiet ! Bisous
    J oubliais la perruque juste posée pas de tresses en dessous et surtout a retirer tous les soirs pour laisser tes cheveux respirer. Yen a des pas mal chez paks a ton prochain trip a Londres tu pourras en trouver une qui ressemble peut être plus a tes cheveux en terme de longueur
    En tout état de cause, si tu ne le sens pas ne rase pas. Si c était en rasant que les cheveux repoussaient on le saurait hein! de calvitie, c est pas en rasant que les cheveux poussent, c est en stimulant le bulbe

  15. ahahahahahaha « les monvieux » je me rappelle d’une tante qui colorait son crane avec du crayon noir pour cacher « ses monvieux » loollll rhaalalalal cheveux quand tu nous tiens. je n’ai pas beaucoup de conseil à te prodiguer pour les cheveux mais les traits de ton visage sont très fins donc je pense que tout te vas!!

  16. Je commente des années plus tard, mais je me reconnais tellement dans ce que tu as écrit.

    Bien que ne défrisant plus mes cheveux depuis 2006 (j’avais enfin compris qu’avec mes cheveux, çà ressemblait plus à un poussin sorti de l’oeuf qu’autre chose), j’enchainais tissage et tresse sans laisser mes cheveux et mes tempes se reposer. Et je suis restée coincée dans ce cercle vicieux: tissages et tresses qui t’arrachent les cheveux => Alopécie puis tissages et tresses pour cacher la misère. Chez moi aussi c’est le coté droit qui a le souffert.

    Je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose; j’ai longtemps hésité à me couper les cheveux: est-ce que çà va m’aller? Avec la forme de ma tête, la bosse là que j’ai derrière? J’ai une toute petite tête, et des épaules carrées, un front proéminent, etc.

    Bref, je me cherchais des excuses et pendant ce temps, le mal progressait. Finalement grâce aux encouragements de monsieur, j’ai sauté le pas et je me suis rasée la tête le 01 septembre 2012. Plus de peur que de mal, je dois avouer que j’aime plutôt ma tête nue mais je n’ose pas encore aller au boulot comme çà. J’ai donc acheté une perruque que j’ôte dès que je franchis la porte de l’appart le soir.

    Je me sens libre, je ne perds plus des heures à laver, démêler les cheveux. J’ai toujours une routine capillaire, moins chronophage, et je prends le temps de chouchouter mes tempes que j’ai tant fait souffrir. Au programme massages tous les soirs (quand c’est possible) avec huiles végétales et essentielles.

    Il ne me reste plus qu’à espérer qu’il ne soit pas trop tard.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s